Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 10:59

   Une fois de plus le parcours de la Saintélyon s'est retrouvé jonché de centaines de détritus jetés au sol par des participant-e-s de la course. Et ces vandales, pour ne pas dire ces voyous, ne sont pas trois pelés et deux tondus : ce sont forcément des dizaines voire des centaines de "coureurs" (?) qui balancent des déchets au sol durant la course.

 

   Depuis quelques années la société EXTRA, qui gère l'organisation, a mis en place un petit commando très écolo qui, après la course, en début de semaine, ratisse la totalité du parcours. Mais comme les participant-e-s le savent, nombre d'entre eux se croient permis de tout jeter par terre au lieu de garder sur eux les déchets afin de la mettre dans les poubelles préposées à cet effet lors des ravitaillements.

 

   A la longue c'est la Saintélyon qui est menacée. Il y a quelques années déjà le maire de Ste Catherine avait dénoncé dans la presse des comportements "barbares" et évoqué l'interdiction de passer par sa commune. Certaines municipalités risquent de se fâcher pour de bon.

 

   Cela montre que beaucoup reste à faire pour sensibiliser la masse des coureurs et des coureuses : trop d'entre eux et d'entre elles balancent au sol ou dans les fourrés n'importe quoi (parce que c'est en pleine nuit ?) alors que de jour, en agglomération, ils n'oseraient pas se comporter aussi mal.

 

 

    Michel Delore

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LEMOINE 12/12/2014 11:26

Bonjour ,

Je suis trailer et amoureux de dame nature , adhérent à cette jeune association dont le lien est ci dessous , la charte du trailer !!! Je pense que cette association de part ses Valeurs et ce qui
s'y joignent peuvent donner une autre attitude ...
https://www.facebook.com/pages/Trail-Runner-Foundation/232370716913889?fref=nf

josé 12/12/2014 10:58

Boujour M. Delore,

Tout d'abord félicitations pour vos livres que j'ai lu avec beaucoup de plaisir quand j'ai commencé la CAP.


J'ai fait ma 1ere Saintélyon cette année et j'ai aussi été très surpris par le nombre de coureurs que j'ai surpris en train de se débarrasser de leur gel ou emballage de barre et autre.
Sur 72km , j'ai du en voir au moins une bonne dizaine. Et ça me coupe toujours autant les pattes de voir ce comportement individualiste! Je l'ai d'ailleurs fait remarquer aux jeteurs quand j'ai pu
durant la courses qui ont grogné mais pas géné pour un sou ..........

A parté, j'ai aussi "ressenti" un côté très "chacun pour sa gueule" sur cette saintélyon que je ne retrouve pas sur les trails plus petit et typique de d'habitude.

Ma 1er et ma dernière Sainté je crois... trop gros pour moi.
(même si l'orga était je le dis irréprochable)

fred 12/12/2014 09:50

Alors moi je suis novice dans les compet' de CAP. Et c'était ma première grosse course que j'ai faite en relai 2, donc, je n'ai pas vu le premier tronçon et je n'ai pas vu le chemin "a la fin".

Des déchêts, il y en avait, certes, mais vu la quantité de monde sur le parcours, je suis plutôt d'avis de dire que c'est pas tellement... Et attention, je suis bien d'accord pour dire que c'est
trop quand même!

Ma première surprise à été de de voir comment sont fixée les cartouches de gel sur les ceintures, franchement sur une telle distance, c'est miraculeux de pas en paumer en route. Mais bon, j'ai déjà
pas vu la boue dont les blogeurs parlent, donc je veux bien admettre qu'avec mes étoiles plein les yeux j'avais peut être pas un sens de l'observation suffisant :)

L'orga à demandé un gobelet perso dans le matos obligatoire et la Région à proposé des gobelets consigné, et c'est très bien.
Par contre, ça n'à pas empêché certains ravitos de fournir des gobelets jetable... Et pire encore, les sponsors ont distribué abondament leur bouteilles de boissons, qui elles se sont vue
abandonnées en masse le long du parcours, et ça c'est inadmissible!

Je pense qu'une majorité des déchêts (hors bouteilles) sont "perdus" plutôt que jeté et avec 15000 participants sur 72km faut reconnaitre que l'on est dans une situation exceptionnelle, et si
l'organisation ne met pas en place des solutions exceptionnelles, c'est perdu d'avance.

Je finirai là dessus, aussi difficile que peut être une organisation d'un tel évenement, les solutions préventives mise en place par l'organisation ont été plus que insuffusantes eu égard à la
quantité de personnes sur place, et pour ne rien arranger, la seule règle mis en place (le goblet) à été non respectée par l'organisation elle même.

Sebastien 11/12/2014 17:10

beau coup de gueule !

Présentation

  • : La Passion de la course ! Le blog de Michel Delore
  • : Pour tous les passionné(e)s de course à pied, marche, jogging, marathon et cyclosportif. Michel Delore - aux Editions Amphora
  • Contact

Texte Libre

Le Blog de Michel Delore

Recherche

Catégories