Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 13:16

Est-il obligatoire de s'imposer des plans d'entraînement ? Ceux-ci sont souvent difficiles à suivre durant plusieurs semaines comme le remarque Thierry Guibault dans "les coureurs fous" sur Facebook. Ce coureur (meilleur français chez les hommes au dernier marathon de New-York) le pense en raison de divers aléas (blessures, grippe, boulot, famille...). En 40 ans de sport d'endurance je n'ai jamais réussi à aller jusqu'au bout d'un plan sur plusieurs semaines : il y avait toujours quelque chose pour m'en empêcher. Dans mon livre "Courir, du jogging au marathon", paru en 1996, je n'avais proposé aucun plan mais de multiples conseils pour organiser soi-même sa semaine ou sa quinzaine. Près de 50 000 coureurs et coureuses l'ont acheté.

Dans mon nouveau livre (Running, course sur route-course nature) j'ai cédé à la mode en proposant des plans, principalement pour le marathon. Mais je ne suis pas le seul à le faire : on compte au moins 3000 sites internet qui vous invitent à suivre des plans, dont certains ont l'air de se recopier les uns sur les autres, certains étant payants. La FFA propose des plans, mais aussi ASO, Kalenji, des firmes de produits diététiques, Femme actuelle, les automobiles Dacia (!), les magazines axés sur la CAP, etc. Les livres ne sont pas en reste : certains ne proposent même que cela, alors que de tel ou tel champion on serait en droit d'avoir plutôt des conseils sur la préparation, la gestion de l'effort, la stratégie de course, les nouvelles technologies, etc. Il y a plusieurs années Christelle Daunay, championne d'Europe du marathon, remarquait sur son blog que les méthodes d'entraînement sont pratiquement les mêmes dans tous les pays.

C'EST POUR CELA QUE J'AI CONSACRE L'ESSENTIEL DE MON LIVRE A AUTRE CHOSE QUE LES PLANS

Car une autre mode qui se développe sur les sites et les écrits est la référence presque exclusive à des spécialistes étrangers, à croire que la France disposerait de peu de personnes compétentes en matière de course sur route et de trail.

A preuve ce que j'ai réussi à faire en faisant référence dans mon livre à une trentaine de spécialistes français-e-s présents chaque jour sur le terrain. D'abord le Centre de Médecine du Sport de Lyon-Gerland, fondé par le Dr Jean-Marcel Ferret, médecin des Bleus champions du monde de foot en 98 et de l'OL. Dans cet établissement reconnu dans toute l'Europe, sportifs professionnels et amateurs viennent se faire soigner (notamment avec l'isocinétique) et passer les tests médico-sportifs les plus "pointus".

PAS BESOIN D'ALLER LOIN POUR TROUVER D'AUTRES COMPETENCES :

- Anne-Charlotte Morin, du Centre de kinés du sport, qui a exercé sur l'UTMB.

- Nathalie Coggio, osthéopathe D.O. qui me suit régulièrement.

- Olivier Denancé, pédicure (c'est capital pour un coureur à pied d'en consulter un plusieurs fois par an, pas la veille de la compétition) mais aussi podologue du sport qui explique qu'avant de fabriquer des semelles correctrices il demande quelle spécialité nous pratiquons : trail et route ce n'est pas pareil, Nike-air et Asics-gel non plus, une chaussure de 200 gr pour le 10 km route ce n'est pas la même que pour les 100 km de Millau.

- Pierre Delore, ingénieur, finaliste UTMB, pour les appareils les plus sophistiques (GPS, etc.).

- le Dr Sylvie Lasserre, cardiologue (ECG d'effort et échographie cardiaque) que je consulte deux fois par an.

le Dr Catherine Guyot, ancien médecin de l'équipe de France féminine de cyclisme, 10 ans médecin du Tour de France, pour la course à pied au féminin.

- la société Simalti (simulation d'altitude).

- Michel Sorine, dirigeant de la société Extra, organisateur de la Saintélyon, de l'Urban trail de Lyon et de plusieurs grandes courses nature.

- Catherine Dubois, gérante d'un grand établissement de forme et de condition physique, 3ème à l'Utmb et la Diagonale des fous, double vainqueure de la Saintélyon.

- les laboratoires Boiron,numéro un mondial de l'homéopathie (visite pour l'utilisation de l'arnica qui limite les crampes et autres douleurs musculaires).

J'AI FAIT REFERENCE A D'AUTRES SPECIALISTES :

- Maurice Mondon, vainqueur de la Saintélyon avec des chaussures minimalistes.

- Pierre Carraz, entraîneur de Christophe Lemaitre, pour l'échauffement.

- Jocelyne Villeton, 3ème au championnat du monde de marathon et au marathon de New-York pour la préparation d'un 42 km devant se dérouler par la chaleur.

- Isabelle Guillot, plusieurs fois championne du monde de course de montagne et 2 h 36' au marathon pour la polyvalence entre courses nature et courses sur route.

- Vincent Rousseau, Belgique, 2 h 07'20" au marathon en 1995, le premier au monde à passer deux fois sous les 2 h 08', pour l'entraînement en hypoglycémie afin de supprimer le "mur".

- Dominique Guébey, sélectionné olympique, champion de France de marche pour l'entraînement type Légion Etrangère.

- Johannès Pallière, entraîneur et précurseur de la course en nature (à Aix-les-Bains sur les pentes du Mont-Revard).

- Raymond Poulidor (interview) et Bernard Thévenet (double vainqueur du Tour de France avec lequel j'ai écrit un livre sur le vélo) pour le dosage des efforts sur longue distance.

- Paul Messner, entraîneur, vainqueur de cross internationaux pour la volonté de se dépasser et d'arriver à "souffrir".

- Alexandre Delore, finaliste des 100 km de Millau, des Templiers, de la Saintélyon, 5ème de la Saintexpress, plusieurs fois sous les 3 h au marathon, pour la course sous GPS.

- Joseph Garnier, prophète de l'ostéopathie moderne qui a soigné des champions et championnes de toute la France.

Michel Delore

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Passion de la course ! Le blog de Michel Delore
  • : Pour tous les passionné(e)s de course à pied, marche, jogging, marathon et cyclosportif. Michel Delore - aux Editions Amphora
  • Contact

Texte Libre

Le Blog de Michel Delore

Recherche

Catégories